Session 4, 7 février 2014

Photographies de la session 4 du vendredi 7 février 2014

Avec : Isabelle Alfonsi (fondatrice de Marcelle Alix), Giulia Andreani (artiste), Fabienne Audéoud (artiste), Ahlem Bensaidani (juriste et activiste), Hélène Bertin (artiste), Laura Carpentier Goffre (praticienne du théâtre forum, en thèse de sociologie politique), Mathis Collins (artiste), Antonio Contador (artiste), Dominique Gilliot (artiste), Georgia René-Worms (commissaire d'exposition et critique d'art), Giuliana Zefferi (artiste), accompagnés par Mikaela Assolent et Flora Katz


Hélène Bertin, "La garçonnière" et Mathilde Bario Nuevo (au sol)

Mathilde Bario Nuevo, Fabienne Audéoud - une peinture de la série "Mohamed je t'aime" et Hélène Bertin, "La garçonnière"
Fabienne Audéoud, deux peintures de la série "Mohamed je t'aime", huile et poudre de bronze doré sur toiles, 2013




Intervention d'Isabelle Alfonsi
Projection d'un extrait de "Vénus noire" d'Abdellatif Kechiche (2010). Dans le cadre de l'intervention d'Isabelle Alfonsi
Intervention d'Ahlem Bensaidani et de Laura Carpentier Goffre, "L'écartèlement - Conférence gesticulée revisitée sur l'intersectionnalité"

Intervention de Giuliana Zefferi et Georgia René Worms: "Inconnue et sans appui. Après Nameless and Friendless", Emily Mary Osborn 1857, Vidéo produite par Giuliana Zefferi et Georgia René-Worms, 2014



Aquarelles de Giulia Andreani
Giulia Andreani, "Bonjour, excusez-moi, est-ce que vous habitez dans le quartier ?", Octobre 2013


Antonio Contador parle de son projet "Rien de ce qu'on a pu te dire / Taxinomie cabossée de la lettre d'amour en X vignettes", 2013

Intervention de Dominique Gilliot

Hélène Bertin, “La garçonnière”, 2014. Valchromat et charnière / édition valchromat, papier et tissu

Intervention de Mathis Collins sur Tim Rollins et K.O.S.



Fabienne Audéoud, une peinture de la série "Mohamed je t'aime", huile et poudre de bronze doré sur toile, 2013




Fabienne Audéoud, quelques extraits d'un texte avec la question "vrai ou faux"